Protection intime

Filtre

200 Produits

A tout âge, la vie intime d’une femme est jalonnée d’épisodes parfois plus compliqués. Les menstruations, la fragilité des parties intimes ou encore les soucis d’incontinence font partie des chapitres féminins pour lesquels une protection intime ou hygiénique est nécessaire.


Le cycle menstruel rythme l’hygiène intime de la femme. Chaque mois, jusqu’à un certain âge, et selon la situation - une femme enceinte ou ménopausée n’étant pas concernées -,les règles reviennent. En matière de protection intime, vous avez le choix parmi plusieurs produits : les protège-slips, les serviettes hygiéniques et les tampons. Adapté à des pertes vaginales ou à des pertes de sang légères, le protège-slip a le mérite de se faire discret tant il est fin. Il peut aussi servir de protection supplémentaire afin d’éviter d’endommager une culotte. Les serviettes hygiéniques garantissent une protection intime totale et conviennent à tout type de règles jusqu’aux plus abondantes. Moins discrètes, elles assurent néanmoins un grand confort et des journées sereines.


Aujourd’hui, les modèles de serviettes hygiéniques sont nombreux et répondent à toutes les spécificités féminines. Avec languettes, sans, longues mais fines, plus petites mais épaisses.. il faut juste trouver la bonne marque pour s’épanouir avec les serviettes hygiéniques. Rois de la discrétion, les tampons qui, eux aussi, offrent un confort d’utilisation. Conçus avec ou sans applicateur, les tampons ne conviennent pas à toutes les femmes, mal à l’aise d’avoir à insérer cette protection intime, aussi efficace et discrète soit-elle, dans le vagin. En tous cas, comme pour les serviettes hygiéniques, ils permettent de gérer tous les flux, du léger au plus abondant. Afin de vous prémunir de tout choc toxique, restez vigilante, notamment en changeant de tampons tous les 4 à 6h et en vous lavant bien les mains avant usage. Les tampons ont longtemps été au cœur du débat autour du syndrome de choc toxique. Bien qu’une étude rendue publique les ait dédouanés, certaines femmes peuvent rester craintives, ce qui est normal. Il faut rester prudente et en cas de doute ou pour tout conseil sur le sujet, aller voir son gynécologue. 


Mais connaissez-vous aussi les culottes menstruelles et les coupes ? Toutes deux fonctionnent sur le même principe que les serviettes hygiéniques : elles recueillent le sang des règles. Mais, et c’est leur point fort, elles sont lavables et réutilisables. Les coupes, disponibles sous différentes tailles, s’insèrent dans le vagin alors que la culotte se porte tout simplement. Assurer son hygiène intime grâce à des produits naturels, c’est encore mieux selon les préférences de certaines femmes.


En plus de la protection intime, il y a également une part importante dédiée à l’hygiène intime pour les femmes. L’appareil génital féminin est fragile et peut subir des gênes variées : mycoses, démangeaisons, rougeurs etc. Afin de limiter les risques et de préserver au mieux cette zone, l’usage de crèmes lavantes et apaisantes, de gels de toilette, d’anti-septiques ou encore d’ovules vaginaux peut être bénéfique. Au-delà, la toilette intime est essentielle pour la bonne santé de chacun : elle doit donc se faire avec les bons produits, adaptés à votre corps.


L’incontinence peut aussi compliquer le quotidien et l’hygiène intime d’une femme. Que cela soit après l’accouchement, à la suite d’une opération ou à partir d’un certain âge, l’incontinence ou les fuites urinaires peuvent survenir, mettant les femmes dans l’embarras. Pour y remédier et vous éviter une baisse de moral, n’hésitez pas à opter pour le port de couches, disponibles sous de nombreuses tailles. Selon l’origine de ces fuites, elles pourront être résolues rapidement. Après un accouchement, elles sont tout à faire normales et peuvent disparaître notamment après la rééducation du périnée. Si ces soucis d’incontinence devenaient trop gênants ou qu’ils devaient durer, allez-voir votre médecin ou le spécialiste qui vous suit.