Dry January : la détox bien-être du foie

Les fêtes de fin d’année sont passées et avec elles, ces copieux repas ponctués de multiples saveurs. Quoi de mieux, en ce mois de janvier, que de se lancer dans un petit défi bon pour la santé tout en profitant de l’occasion pour détoxifier son foie ? On vous explique comment réussir à prendre de nouvelles habitudes et surtout on vous montre comment aimer votre foie, un organe qui le vaut bien.

Dry January qu’est-ce que c’est ?

Tout a commencé par une expérience britannique réalisée en 2013 par l’association caritative Alcohol Change UK. Le but : réduire les dommages causés par l’alcool en sensibilisant et en démontrant que ne pas consommer d’alcool pendant un mois avait de réels bénéfices pour la santé du corps et de l’esprit. Depuis, ce challenge est devenu annuel et de la même manière que le mois sans tabac en novembre, il invite toute personne adulte à relever le défi le temps de quelques semaines.

Pourquoi une détox doit-elle durer un mois ?

Si vous avez déjà fait des détox dans votre vie ou que vous avez déjà consommé des compléments alimentaires en cure, souvent il vous est conseillé de suivre une certaine régularité pendant un mois voire deux selon ce que vous recherchez. Il faut généralement 21 jours au corps pour casser une vieille habitude ou en prendre une nouvelle. C’est le temps nécessaire pour répéter une action et l’inclure dans son quotidien sans que cela ne soit gênant. Bien entendu, ce nombre est variable d’une personne à une autre, surtout si l’action se veut plus difficile. Se mettre au sport, suivre un régime alimentaire ou faire une détox n’exigent pas les mêmes efforts et pour certains nécessitent plus de temps. Un mois c’est aussi une période qui ne se veut ni trop longue ni trop courte et qui permet de se fixer un objectif réalisable, en douceur sans pour autant se lasser. Jour après jour, vous avez la possibilité de suivre vos efforts et d’en observer les bienfaits sur le long terme.

Un mois sans alcool : quels bienfaits ?

Consommer de l’alcool régulièrement, même en faible quantité, favorise le développement de certaines maladies cardiovasculaires ou digestives, certains cancers, endommage le système nerveux, augmente la fatigue, la tension artérielle, les troubles du sommeil, les problèmes de mémoire, altère la concentration, endommage le foie et étant calorique, entraîne des problèmes de poids. Par conséquent, éliminer pendant près de 30 jours cette consommation va amener au métabolisme et à sa santé en général, un véritable vent de bien-être et de renouveau.

Le sommeil est de meilleure qualité et par conséquent l’énergie beaucoup plus présente physiquement et mentalement. Une perte de poids est plus facile, ou arrive naturellement en raison de la quantité de sucre en moins, l’humeur est améliorée et les problèmes liés à la digestion sont souvent diminués. La peau est plus belle, plus lisse et le teint plus frais et lumineux. De plus, l’alcool est connu pour dilater les parois des vaisseaux sanguins et provoquer de la couperose sur la peau, donc moins d’alcool signifie moins de rougeurs naissantes plus ou moins intenses sur le visage.

Et le foie dans tout ça ?

Organe indispensable au bon fonctionnement du corps, le foie permet à lui seul de faire le tri, d’éliminer les toxines accumulées quand on mange, quand on boit, qu’on fume ou qu’on prend des médicaments, de filtrer le sang en éliminant les déchets et d’aider à digérer les graisses. De quoi vous donner envie d’en prendre soin, n’est-ce pas ? Il est possible de faire attention à son foie grâce à un mode de vie sain au quotidien, mais une détox de temps en temps a de quoi le rebooster. La détox ou le drainage du foie favorise l’élimination des toxines en aidant à garder les vitamines essentielles. Un mécanisme essentiel aux nombreux effets bénéfiques tant sur la santé que sur le moral.

Il existe aujourd’hui différentes façons d’aborder une détox. Au-delà du défi Dry January qui propose de ne pas boire de l’alcool pendant un mois complet, vous pouvez en parallèle modifier quelques habitudes alimentaires ou opter pour une cure de compléments alimentaires qui vous accompagnera dans ce processus. En voici quelques exemples faciles à appliquer :

 

  • Favoriser la consommation de radis noir, d’artichaut, de pissenlit, boldo, romarin et chardon-marie.
  • Diminuer ou limiter sa consommation de produits industriels ou transformés 
  • Privilégier les aliments riches en fibres
  • Boire de l’eau régulièrement dans la journée (entre 1 et 2 litres)
  • Favoriser le thé vert ou le café, mais sans sucres ajoutés
  • Eviter les viandes et charcuteries qui sont riches en graisses saturées et en cholestérol
  • Cuisiner avec de l’ail et des oignons qui favorisent l’évacuation des toxines
  • Diminuer le sel
  • Manger des agrumes comme du pamplemousse, des oranges ou du citron dilué dans un verre d’eau tiède le matin au lever.

 

 

Prêts à rejoindre le défi ? Plus d’informations sur https://dryjanuary.fr/

Chargement en cours...