VITAMINE D : ORIGINES, BIENFAITS ET APPORTS CLÉS

La vitamine D, ou vitamine du soleil, rejoint la grande famille des substances essentielles à notre organisme, notamment à celui de bébé, des enfants en bas âge, des adolescents, des femmes enceintes ou encore, des personnes âgées. Principalement active dans la minéralisation des os en fixant le calcium, la vitamine d cumulent les bienfaits comme vous allez le constater en lisant notre article. Carence en vitamine d ou manque de vitamine D, grâce à la supplémentation sous forme d'ampoules ou à certains aliments, redressez la barre !

OÙ TROUVER LA VITAMINE D ?

Substance naturelle, la vitamine D regroupe deux principales provitamines la constituant, la vitamine D2 et la vitamine D3. Transformées en vitamine D quand elles atteignent le rein, ces deux sous-vitamines donnent ainsi vie à la précieuse vitamine, dénommée calcitriol.

Vitamine D2 et D3 : leurs origines

D’origine végétale, la vitamine D2, de son nom scientifique ergocalciférol, est exclusivement contenue dans l’alimentation. Quant à la vitamine D3, ou cholécalciférol, elle est générée grâce à l’exposition solaire, ce qui lui vaut le célèbre surnom de vitamine du soleil.

La vitamine D3 est la source la plus importante de la vitamine D. Également d’origine animale, la vitamine D3 se trouve surtout dans les aliments de type huiles de poissons.

La vitamine D ou vitamine du soleil

A juste titre car la vitamine D, grâce à la synthèse cutanée de la vitamine D2, peut être apportée de façon simple à notre organisme. En effet, il suffit de s’exposer au soleil et les rayons ultraviolets B (UVB), présents en petite quantité dans le rayonnement solaire, se chargent de synthétiser la vitamine D indispensable à notre organisme, grâce à un dérivé du cholestérol. C’est, entre autres, par ce dernier que la vitamine D est fabriquée après une combinaison parfaite de réactions chimiques dont seul notre corps a le secret. Ensuite, l’organisme, grâce à l’action du foie et du rein entre autres, synthétise la forme active de la vitamine D.

Mais l’apport de vitamine D grâce à l’exposition solaire dépend de plusieurs facteurs dont le type de peau, la durée d’exposition (sachant qu'il faut s'exposer avec modération), l’intensité des rayons ou encore la quantité initiale de vitamine D dans l’organisme. Ce n’est donc pas une science exacte d’autant que l’exposition doit se faire toujours en toute sécurité afin de ne pas abîmer la peau et qu’un temps nuageux ou un climat instable empêche la pleine synthèse de la vitamine. Globalement, en France, pays de l’hémisphère nord, le rayonnement solaire demeure insuffisant pour une synthèse efficace de la vitamine D, malgré tout plus importante sans doute sur le pourtour méditerranéen.

La vitamine D, vitamine des aliments

Et plus précisément la vitamine D2 qui se trouve dans de nombreux aliments. Elle est ingérée par les graisses de l’intestin grêle ; c’est pourquoi on dit que la vitamine D est liposoluble ; puis elle circule, par le sang notamment, dans tout l’organisme.

Stockage de la vitamine D

Une fois intégrée, la vitamine D est stockée dans les tissus, les os, les muscles, le sang, le rein, le foie ou encore les intestins. Mise en réserve ou sollicitée selon les besoins de l’organisme, elle peut aussi être éjectée de façon naturelle, par la bile des selles.

NOTRE SÉLECTION

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA VITAMINE D ?

Quand on parle des bienfaits de la vitamine D, on parle bien sûr des bienfaits de la vitamine D2 et de ceux de la vitamine D3. Vitamine des os (en fixant le calcium) et des dents (en leur apportant du phosphore), la vitamine D fait partie des substances dont notre corps a besoin afin de se maintenir en bonne santé.

Le rôle de la vitamine D sur notre squelette

Favorisant la fixation du calcium sur les os, la vitamine D participe à leur développement et à leur renouvellement. Elle est ainsi la garante de la minéralisation de notre squelette en assurant un taux stable de calcium dans les tissus et le sang.

Vitamine D et covid : alliée de notre système immunitaire

Plus surprenant, la vitamine D et son influence sur les cellules chargées de notre immunité. Une quantité suffisante ferait donc un bouclier robuste face aux infections alors qu’une carence en vitamine D augmenterait le risque de virus et autres maux saisonniers. Mais, depuis quelques temps, la vitamine D fait l'actualité alors que nous vivons une période inédite avec le Covid-19. En effet, la vitamine du soleil aurait des effets bénéfiques face au virus. De plus en plus d'experts, se basant sur le travail des chercheurs, encouragent, en tout cas, le recours à la vitamine D afin de prévenir le Covid-19 ou, au moins, d'en éviter des formes plus graves. Études à l'appui, notamment celles qui mettent en avant le fait qu'une supplémentation en vitamine d pourrait être bénéfique en cas de covid, notamment pour les personnes âgées. Des études à prendre avec prudence et dont certains, tels que Vidal, minimisent la véracité. Avant toute prise de traitement ou supplémentation en vitamine d, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacie afin de savoir si cela est approprié et d'éviter un risque de surdosage de vitamine D.

Le rôle de la vitamine D sur les fonctions clés du corps

La vitamine du soleil serait aussi essentielle à nos muscles, aiderait à réguler les hormones, contribuerait à transmettre les messages nerveux, préserverait des maladies cardio-vasculaires ou encore, réduirait le risque de diabète de type 1. Un lien a, par ailleurs, été mis en avant : celui entre la carence en vitamine D et le nombre de personnes atteintes de scléroses en plaques. Par ailleurs, la vitamine D aurait des bienfaits face à la chute de cheveux.

Vitamine D et cellules tumorales

Des études ont mis en évidence le rôle de la vitamine D sur les cellules cancéreuses. Entrant en contact avec ces dernières via leurs récepteurs, elle pourrait, entre autres, réduire la multiplication ou la prolifération des cellules malignes. Parmi les cancers concernés, le cancer colorectal.

NOTRE SÉLECTION

MANQUE DE VITAMINE D : COMMENT Y REMÉDIER ?

Un apport en vitamine D, responsable de l’ossification du squelette, est essentiel dès les premières semaines de la vie afin de consolider l’ossature, encore frêle, du nourrisson. C’est pourquoi les médecins prescrivent une supplémentation en vitamine D au bébé quelques jours après sa venue au monde.

Vitamine D, pour qui aussi ?

Une supplémentation qui est recommandée aussi durant l’adolescence, permettant d’écarter le risque de maladies telles que le rachitisme, conséquence d’une trop faible minéralisation osseuse, à une période de vie où la croissance est rapide. Mais une supplémentation en vitamine D est également conseillée aux femmes enceintes (pour la bonne santé du fœtus) et aux personnes âgées.

Quels sont les symptômes d'un manque de vitamine d ? Pour cause, à l’âge adulte et plus tard, un manque de vitamine D peut entraîner une fragilité des os, des pathologies telles que l'ostéopathie déminéralisante et l'ostéoporose, une perte d’appétit, des fractures, des crampes et d'autres complications au quotidien.

Carence en vitamine D : tous inégaux

D’un individu à l’autre, la carence en vitamine D n’est pas égale et n’a donc pas le même impact. C'est le cas avec certaines personnes suivant un régime alimentaire spécifique, excluant les oeufs, les produits laitiers, les poissons ou les viandes Les personnes dont la peau est foncée sont également plus sujettes à la carence en vitamine D : la mélanine étant plus concentrée, elle gêne le passage des rayons ultraviolets et ainsi la synthèse de la vitamine du soleil. Enfin, certaines maladies rénales peuvent également avoir une incidence sur le taux de vitamine D.

La vitamine D en compléments alimentaires

La vitamine d sous forme d’ampoule est souvent la supplémentation choisie dans le cadre d’une cure de compléments alimentaires. Mode de prise simple et rapide, l’ampoule spécial vitamine D a le mérite de faire une supplémentation efficace. Mais il existe également des compléments alimentaires à prendre sous forme de comprimés, de gouttes, de capsules, de sprays, de sirops, de gommes, de gélules ou encore d’huiles de foie de morue. Bon nombre de ces produits sont enrichis en vitamines (vitamine B12, vitamine C, vitamine B6 par exemple), en minéraux et oligo-éléments (magnésium, calcium, zinc...), en végétaux (ginseng, acérola…).

Vitamine D et aliments

L’alimentation est naturellement riche en oligo-éléments, minéraux, acides aminés, antioxydants et multiples vitamines et c'est une chance. Où trouver de la vitamine d dans les aliments ? Parmi les familles à privilégier, les poissons gras (saumon, hareng, thon, sardine…) et les fruits de mer qui sont riches en vitamine D mais aussi certaines huiles de poissons (morue), les œufs, les céréales, le cacao en poudre non sucré, certains fromages en possèdent un peu (gouda, emmental, livarot), certains champignons aussi (cèpes, champignons de Paris et girolles). Quel est le fruit le plus riche en vitamine D ? On peut parier sur l'avocat qui a l'avantage d'être riche en fibres.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) recommande, en tout cas, l'apport en vitamine d par le biais des aliments.