Protection solaire

Filtre

248 Produits

Le soleil, c’est la vie. Et pour cause, il apporte de nombreux bienfaits. Sur le plan psychologique tout d’abord. Après les longs mois dans le froid, l’humidité et la grisaille, le printemps signe le renouveau et avec lui, le retour plus prononcé du soleil. Le moral est ainsi boosté et un vent de bonne humeur nous envahit. La lumière du soleil stimule trois hormones importantes également, la sérotonine, la dopamine et la mélatonine. Les deux premières apportent bien-être, plaisir et joie de vivre, la troisième régule le sommeil. Bienvenue et complétée d’une protection solaire régulière et de qualité, cette cure de lumière est aussi parfaite pour chasser les coups de déprime, typiques de l’hiver et de l’automne. Un autre avantage, esthétique cette fois, est l’effet bonne mine que nous procure le bronzage grâce à l’action des rayons sur la mélanine, un pigment présent dans les premières couches de l’épiderme et à l’origine de notre teint hâlé. C’est imparable : on se sent bien dans notre peau et cela se voit à l’extérieur comme à l’intérieur ! Mieux encore, le soleil lisse la peau, cachant les imperfections telles que l’acné.

Néanmoins, ces éruptions cutanées sont susceptibles de revenir toquer à la porte une fois l’exposition achevée, notamment au retour des vacances estivales, le sébum ayant été privé d’activité. Autre bienfait du soleil, physiologique cette fois, sa capacité à synthétiser la vitamine D. Une substance organique essentielle à notre bonne santé que notre corps n’a pas la possibilité de produire. Grâce à ses rayons, l’imposant astre déclenche le précurseur de la vitamine D, la pré-vitamine D, qui devient de la vitamine D. Tel un tour de magie, cet apport précieux va avoir un impact réel sur le renforcement du système immunitaire, des ongles, de la peau, des os, des cheveux et la réduction de la fatigue et la dépression. A chaque saison, mais surtout en été et en hiver, la protection solaire est primordiale pour bien protéger sa peau face aux UVA, UVB et aux rayons infrarouges. A l’origine de complications cutanées et de maladies, depuis les simples taches brunes jusqu’aux risques de cancers de la peau, en passant par un vieillissement cutané prématuré, l’exposition au soleil doit se faire en bonne intelligence, que le ciel soit voilé ou bleu azur. Et la première règle d’or est d’avoir le meilleur en matière de protection solaire. Biodégradable, naturelle, bio et/ou sans nanoparticule, indice de protection solaire, autant de sujets qui renvoient à une question : comment protéger sa peau du soleil ? Grâce à des produits adaptés à votre type de peau et c’est là que l’indice de protection solaire entre en jeu. Ce dernier est matérialisé par un sigle qui doit vous être familier désormais, le SPF (Sun Protection Factor). Protection légère (<10), protection moyenne (entre 10 et 30), haute protection (entre 30 et 50), très haute protection (>50) sont les quatre références officielles. Chacun vous préserve du rayonnement solaire mais avec une efficacité et une durée différentes. Alors qu’un indice de protection légère vaut pour les peaux brunes à noires moyennant une faible exposition, l’indice de protection moyenne convient toujours aux mêmes types de peau mais pour un temps d’exposition plus long.

L’indice de protection solaire haute protection s’adresse, lui, aux peaux dites intermédiaires et peut s’appliquer en seconde intention après l’indice de très haute protection, matérialisé par le sigle SPF50+. Adultes à peaux claires ou spécifiques, femmes enceintes, personnes âgées et enfants/bébés en sont les premiers utilisateurs. Protection solaire pour le visage, les lèvres, la peau ou même les cheveux, les produits sont multiples et tous efficaces afin de vous éviter certains inconvénients si vous vous exposez (coups de soleil, allergies, mélanomes) mais aussi pour préserver votre capital soleil et retarder le vieillissement cutané. Crèmes, sticks, sprays, soins ciblés, lotions… à chaque produit ses spécificités et usages, de la tête aux pieds, pour petits et grands.

Il est bon de rappeler par ailleurs que bien protéger sa peau du soleil n’empêche pas de bronzer. Sans oublier la protection solaire contre le froid car, oui, même au sommet des monts enneigés, et bien que la chaleur ne semble pas une évidence au premier abord, l’étoile rode et son rayonnement, agit.